Le Dogue de Bordeaux

Accès au sommaire

" Les chiots "

&

Mes Races de Chiens :

 

  l' Affenpinscher

Accès au sommaire


Le Bouledogue Français                    Le Bulldog Anglais

          Accès aux sommaires

 

 

Tarif  Éleveur:  " Croquettes  "

Mon site dédié aux Dogue de bordeaux

Mon site dédié au Bouledogue Français

Mon site dédié aux Affenpinschers


 

 

LES MOLOSSES DE L’ÉLEVAGE

DES BOIS DE CIAUM

 

 


 

Au cœur de la région Limousin en Haute-Vienne

 Près de St Léonard de Noblat

 

 

Issus de reproducteurs confirmés

Mes chiots sont tous LOF

 

(la date de confirmation au LOF  est à partir de 15 mois pour le dogue de bordeaux)

( 12 mois pour le bouledogue Français)

(12 mois pour  l'Affenpinscher)

 

Je suis éleveur, non producteur  -  Sachez faire la différence !

 

 

Mes chiens sont élevés à la ferme, ils passent leurs journées avec moi.

 

Les sorties quotidiennes, autour de ma ferme, permettent aux Dogues de développer leur musculature.  Il est hors de question d'élever mes chiens en box. Comment peut-on prétendre connaître ses chiens si ils sont enfermés la quasi totalité de leur vie.

 

Je suis toute la journée à l'extérieur et à l'intérieur avec eux. Il n'y a que la nuit où chacun de mes gros loulou va dormir

dans ses "Appartements".

 

Contrairement à belle maman qui se voit obligée d’accepter sa bru ou son gendre, je me réserve le droit de refuser la vente d’un chiot si les conditions d’adoption et de détention ne sont pas optimales pour l’accueillir.

 

Je ne pourrais les voir partir que vers un lieu  où le respect de l’être vivant est une valeur morale existante. 

 Le Dogue de bordeaux :

 

 Muselière ou pas ?          Origines          Caractéristique          Caractère         

 

Santé  du Dogue de Bordeaux

 

Hygiène et Toilettage          Savoir rester propre          Savoir rester seul

Vous souhaitez adopter un " Chiot Dogue de Bordeaux "

Molosse imposant, d'une force tranquille, il en impose !

 

 Typiquement molossoïde Brachycéphale (qui a le crane court) le dogue, chien puissant, a un corps très musclé qui conserve un ensemble harmonieux.

 

Aux allures très souple pour un molosse, il se déplace souvent au trot.

Doux et affectueux, il est très attaché à vous et à sa famille.

 

 

Calme, équilibré et attentif, il est très réactif et c'est un plaisir pour l'éducation.

 

 

Un dogue de Bordeaux ne se dresse pas, il s"éduque !

 

 

Je suis adhérente à la Société des Amateurs du Dogue de Bordeaux

 

Je privilégie, pour mon élevage, le Dogue de Bordeaux "Masque marron"       La truffe est marron ainsi que le bord des lèvres et

des paupières.

 

Il existe 2 autres couleurs de masque officielles :

 

-  Le Dogue de Bordeaux "Masque noir",      Le masque, peu étendu, ne doit pas envahir la boite crânienne.

-  le Dogue de Bordeaux "Sans masque"       La peau apparait rouge, le poil est fauve et la truffe peut être rougeâtre.

 

Muselière ou pas ?

 ( retour dogue de bordeaux )

 

Le Dogue de bordeaux inscrit au LOF, ou à tout autre livre généalogique reconnu par le ministère de l'agriculture n'est pas concerné par la loi du 6 Janvier 1999.

 

Il n'y a donc aucune obligation à tenir muselé

votre Dogue de Bordeaux LOF

 

 

PAR CONTRE :     Un chien de " TYPE Dogue de Bordeaux "  non LOF doit être obligatoirement muselé.

 

Ces chiens non LOF entrent dans la catégorie de la dite LOI, du fait de leur correspondance morphologique au chien dit "de type Mastiff"

Ces chiens  " Type Dogue de Bordeaux "  sont communément appelé Boerbulls.

 

L’arrêté du 27 avril 1999 décrit précisément que les chiens de "TYPE" Dogue (de Bordeaux ou Argentin) entre dans la 1ère catégorie et doivent impérativement être muselés.

 

Soyer prudent car derrière les annonces " Adoption chiens SPA,  annonce Dogue de Bordeaux, ou autre" se cache souvent des chiens de Type ...

 

Origines du Dogue de Bordeaux :

 

 

Le Dogue de Bordeaux est un des chiens d'origine française les plus anciens. Il serait arrivé dans le sud de la Gaule à la fin de l'antiquité au V° siècle.

 

Le Dogue aurait pris place dans le sud-Ouest de la France et aurait été croisé avec de multiples races déjà présentes.

 

 

Caractéristiques du Dogue de Bordeaux :

  

Le Dogue de Bordeaux a le poil fin, court et doux de couleur fauve.

 

 Ses nuances varies de "l'Isabelle à l'Acajou".

Sa robe est pourvue de taches blanches peu étendues sur le poitrail

et éventuellement aux pattes.

 

  -  Le Mâle mesure en moyenne 60 à 78 cm et pèse au moins 60 Kilos.

 

-  La femelle mesure en moyenne de 58 à 70 cm et pèse au moins 50 kilos.

 

 

Le standard évoluant, certains mâles atteignent près de 80 kilos.

 

Le Dogue-de-bordeaux, chien très musclé, conserve un ensemble harmonieux.

 

Sa tête volumineuse, anguleuse, large et assez courte a une mâchoire forte et prognathe (incisives inférieures devant les incisives supérieures)

 

Votre Dogue a besoin de beaucoup d'attention, toutefois ses besoins de dépenses physiques sont moyennes.

 

Deux promenades quotidiennes lui suffiront agrémentées de quelques jeux hebdomadaires ou il pourra courir et se dépenser allègrement.

 

Votre Dogue de bordeaux est capable de grandes vitesses en déboulant au ras du sol.

Attention aux jeux de quilles !!!

 

Caractère du Dogue de bordeaux :

 

   Votre Dogue de Bordeaux surveille avec vigilance

son environnement.

Il a un instinct territorial très marqué.

 

 

Il n'est pas fugueur, ma ferme ou j'élève aussi

des chevaux "FRISON"  se trouve au milieu de mes

22 hectares de prés et de bois clôturés.

 

 

 

Étant, moi même, en grande partie dehors la journée, mes Dogues restent près de l'habitation, dans la cour.

Ils surveillent leur petit monde et ne divaguent pas.

 

Force tranquille, assit, le regard perçant droit dans les yeux, sans un aboiement, le Dogue fait fuir les indésirables.

Rien qu'a son aspect dissuasif il est un excellent chien de garde.

 

Votre Dogue de Bordeaux sait parfaitement faire la différence entre invité & intrus.

Il peut laisser entrer, mais il se placera alors devant la sortie et gardera l'intrus jusqu’à votre retour.

Il observera les visiteurs avec suspicion, mais une fois que vous lui aurez signifié votre approbation, ils seront agréablement accueillis.

 

Il protègera toujours sa famille, le Dogue est très attaché aux siens.

 

Votre Dogue de Bordeaux aimera vous plaire. Il connait vos habitudes et se plie volontiers à vos règles.

Un appel, un sifflet, suffira à capter son attention et tout en douceur vous lui ferez faire ce que vous souhaitez.

 

Le Dogue de Bordeaux n'est pas têtu, il est patient, tolérant et amical.

Il ne se dresse pas, il s'éduque simplement et toujours sans violence.

Très bon compagnon de jeu pour les enfants, il aboie rarement sauf en cas de nécessitée ou de danger.

Il adore l'eau, est très bon nageur.

 

Il peut se montrer dominant avec les autres chiens.

Vous devez par votre comportement et en lui parlant, lui faire comprendre que ce chien ou chat est son compagnon.

Chez moi les dogues sont élevés avec mes chats d'élevage, mes autre races de chiens et ils dorment souvent ensemble.

 

 

 

 

 

" Patate " mon étalon Bouledogue Français couché sur

 

" Fyby " une  reproductrice Dogue de Bordeaux à côté de

 

" Ben "  mon étalon Affenpinscher

 

 

 

Santé du Dogue de Bordeaux :

 

 

Le Dogue de Bordeaux n'est pas considéré comme une race particulièrement fragile.

Néanmoins, des précautions doivent être prises pour le bien être de votre Dogue.

 

Votre Dogue a les caractéristique d'un athlète.

Il devient vite très puissant mais ne doit pas faire d'effort violant avant 18 mois.

Il doit avoir une activité physique limitée.

 

 

Prenant rapidement du poids, il est très sensible au niveau articulaire tant que sa croissance n'est pas terminée.

Il ne doit pas faire de saut (coffre de voiture) et ne pas prendre d'escalier.

 

 

 

- DYSPLASIE -

 

Les Dogues, comme beaucoup de races de grand chiens et de petit chiens, peut souffrir de Dysplasie.

Les grandes races sont, par leur poids, plus touchées !

 

  Chiens de montagne :         Saint-Bernard, Leonberg, Bouvier Bernois, Berger Yougoslave (Sarplaninac) ...

  Chiens de Berger :                Berger-allemand, Berger Picard, Briard ...

  Chiens de garde :                  Rottweiller, Dogue de Bordeaux, Boxer...

  Chiens de traineaux :          Samoyède, Husky...

  Chiens de chasse :                Setters, Retrievers, Épagneuls, Cokers...

  Chiens de petites tailles :   Shih-Tzu, Cavalier King Charles,...

 

Il y a deux raisons à cela :

 

1)   La Génétique héréditaire (Pour cette raison les géniteurs doivent en être exempts). L'éleveur doit pouvoir justifier que les reproducteurs ont bien été radiographiés  et que les notes correspondent a :

-  Note "A" pour la hanche

-  Note "0" pour le coude

 

2)   L'influence des facteurs environnementaux.

-  Exercices violents : Sauts, galopades excessives...surtout pendant les 18 premiers mois.

-  Exercices insuffisants : L'activité quotidienne favorise le développement musculaire et diminue le risque de surpoids.

-  Traumatismes : Luxations, entorses, fractures, peuvent favoriser la dysplasie.

-  Suralimentation pendant les 6 premiers mois.(Excès de poids)

-  Excès de calcium et de vitamines D     (voir alimentation)

-  Mauvais équilibre de la ration alimentaire.

 

- ÉPILEPSIE-

 

L'épilepsie canine touche de 5% à 20% des chiens.

En médecine canine, c'est l'affection neurologique le plus fréquente.

 

La première crise peut apparaitre entre 6 mois et 6 ans, Cela peut arriver à Votre Dogue.

Impressionnantes pour vous, elles se caractérisent par des crises convulsives.

Le chien, sujet à ces crises, doit avoir un traitement adapté (Vétérinaire)

 

- LA KÉRATODERMIE NASO-PLANTAIRE -

 

Un épaississement cutané se situant au niveau des coussinet et parfois de la truffe s'appelle l'Hyperkératose.

Elle peut entrainer l'apparition de saignements et fissures douloureuses.

L’apparition des symptômes se fait entre 4 et 9 mois.

Après un an, votre Dogue est considéré comme sain.

 

- L'ARTHROSE -

 

Dégénérescence des tissus articulaire, cette maladie est très douloureuses.

La Chondroïtine contribue à la l'entretien et à la formation de tissus cartilagineux, de divers tissus conjonctifs et de l'os.

Il est important, pour votre Dogue de Bordeaux, de lui apporter sans exagération, une nourriture contenant ce nutriment.

Certains fabricants  en incorpore dans leurs croquettes (voir la rubrique Leur Alimentation)

 

Hygiène et toilettage du Dogue de Bordeaux :

 

 

Au moment de la mue, votre Dogue perd ses poils.

Utilisez un gant de caoutchouc qui s'avère être très efficace.

 

Comme tous les chiens le nettoyage des oreilles doit être régulier pour éviter les otites.

 

Le Dogue de Bordeaux peut avoir des plis important sur le visage.

Il existe des lingettes adaptées qui évitent les infections cutanées.

 

 

Dans quelle  situation bave t-il le plus ?

 

Certaines situations engendrent une salivation excessive de votre Dogue de Bordeaux :

 

-  Votre chiot Dogue fait ses dents... comme les êtres humains cela le fait beaucoup saliver.

-  Atteint d’eczéma, il salivera beaucoup.

-  Une odeur appétissante et hop, les papilles se mettent en action...

-  Après avoir bu goulument, il vaut mieux avoir un chiffon ou essuie-tout à portée de main.

-  Après la séance de jeux, attention au pantalon ...

 

 

Depuis quelques années il y a une recrudescence de Tiques.

 

Votre Dogue de bordeaux, en traversant les hautes herbes, dans les bois, dans les pré peut en attraper.

Après chaque promenade et les jours suivant vous devez inspecter votre Dogue et les retirer si besoins à l'aide d'un tire-tiques (Ces tiques sont difficiles à tuer, personnellement je les retire du tire-tiques avec un essuie-tout que je brule).

 

 

Le Dogue de Bordeaux vous convient-il ?

 

 

 

 points positifs

 

                  -  Excellent chien de compagnie, il aboie peu

 

                  -  Très bonne entente  avec les  enfants

 

                  -  Aucune agressivité

 

                  -  Protecteur, très bon chien de garde

 

                  -  Toilettage simple et  rapide

 

                 -  N'a besoin que peu d’exercice

 

                 -  S'éduque très bien

 

                 -  Vit très bien en appartement

points négatifs

 

                    -  Peut être Sujet au retournement d'estomac,

 

                        il faut éviter les exercices violents après les repas

   

            -  Il bave après avoir bu et s'être  dépensé

 

 

            -  Il doit éviter tout effort violent  susceptible de      

 

                fragiliser ses articulations (saut, escalier ...)

 

                les  18  premiers mois sous  peine de

 

                Dysplasie

 


 

La propreté du Dogue de Bordeaux :

 

 

 

A l'inverse du chat, les chiots Dogue de Bordeaux de trois mois

ne sont généralement pas propres.

 

 

Pourtant, même s'il ne connait que peu de choses,

votre Dogue de Bordeaux a déjà acquis des habitudes.

 

 

 

 

 

Il va chercher à faire ses besoins sur un support connu (celui qu'il rencontrait à l'élevage de Dogue de bordeaux). Il recherchera des odeurs initiatives (traces d'urines et de fèces).

 

 

Vous devez guider ses dispositions naturelles et le récompenser à chaque succès.

 

Il faut repérer le comportement du chiot Dogue de Bordeaux qui commence par une recherche olfactive du lieu d'émission.

Viens ensuite l'élimination et enfin la dernière phase qui se caractérise par une vérification olfactive de la trace laissée.

 

 

                  LA PUNITION est un processus aversif destiné à entraîner l’interruption d'une séquence naturelle comportementale

qui risque de créer un blocage. 

 

           LA RÉCOMPENSE est un processus agréable destiné à renforcer la production d'une séquence comportementale.

 

 

Pour être efficace, cette récompense doit être donnée une fois la séquence complète achevée sous peine de voir le comportement amputé par la suite.

Cette récompense ne peut être différée, même de quelques instants.

Il est important, les premiers jours, de surveiller et d'appréhender le bon moment pour faire sortir votre Dogue de Bordeaux.

 

Cela, en pratique, est très difficile à réaliser car l'on remarque, chez le chiot, que récompense et punition ne fonctionnent que par association avec un comportement.

 

Un chien puni quand il a fait sur le tapis, associera "punition et maitre".

Il modifiera son comportement et ira faire en l'absence dudit maitre.

Il est peu probable qu'il associe la punition au tapis.

 

A l'inverse en recherchant à reproduire le comportement qui entraine une récompense, il essayera d'impliquer son maitre et de faire ses besoins où il sera gratifié.

 

 

 - Les bonnes méthodes -

 

Lors des premiers jours,le chiot Dogue de Bordeaux doit mener un vie régulière.

Il fait à peu près toujours ses besoins au même moment.

 

Vous saurez rapidement repérer ces instants et sortir votre Dogue de Bordeaux au moment opportun pour le conduire à l'endroit choisi facile à nettoyer.

Il est nécessaire que cet endroit ait été préalablement défini avec soin car, à l'avenir, il y retournera de lui même.

Il y retrouvera ses odeurs et là vous attendrez qu'il ait fini ses besoins pour le récompenser.

 

Pour votre Dogue de Bordeaux, cette sortie est un moment de plaisir. Il ne faut surtout pas rentrer immédiatement après ses déjections car il associera les besoins avec le retour et fera tout pour les retarder.

Quand votre chiot Dogue de Bordeaux à compris qu'il devait se soulager dehors, votre travail n'est pas terminé car il faut maintenant lui apprendre le caniveau.

 

Bien sur, il faut s'armer de patience, mais le jeu en vaut la chandelle et votre Dogue de Bordeaux est intelligent et comprendra très vite.

 

Pour ses premières fois à l'extérieur, votre chiot Dogue de Bordeaux sera effrayé, il n'est pas habitué à la rue et cherche d'abord à l'explorer.

Il a besoin de trouver ses marques, des odeurs connues et il faut prendre son temps.

 

Je vous rappelle que la punition peut entrainer des inhibitions et de l'évitement.

Au contraire la récompense provoque une stimulation.

Cette récompense ne doit pas être néfaste! (Sucre ...)

 

Les grands discours sont incompréhensibles pour votre chiot Dogue de Bordeaux, en revanche, un grand "c'est bien", une caresse douce et chaleureuse sont un vrai bonheur pour lui.

 

Le caractère dynamique de cet apprentissage est primordial. Vous devez être présent, dans les débuts, au côté de votre Dogue de Bordeaux car si il est au fond du jardin la récompense sera différée et n'aura plus d'effet.

 

Il est bien sûr nécessaire de le sortir souvent car il ne peut pas se retenir longtemps au début.

Cela signifie qu'il est normal d'avoir "des oublis", et les accidents sont fréquents.

 

Pris sur le fait de chercher un coin " idéal "   il est possible d’interrompre la séquence par un  " NON "  ferme et de déplacer

votre chiot Dogue de Bordeaux à l'endroit propice.

Évitez la technique du papier journal dans la maison car votre chiot Dogue de Bordeaux va s'habituer à ce lieu et il attendra de rentrer à la maison pour faire ses besoins.

 

En revanche,lorsque vous trouvez une souillure ou que vous arrivez en fin de séquence, surtout ne dite rien.

Changer votre Dogue de Bordeaux de pièce pour ramasser car il pourrait chercher à jouer et finirait par associer les pipis au jeu ou croire, pour les fèces, que c'est une récompense pour vous !

 

Quand votre Dogue de Bordeaux commencera à être régulièrement propre il pourra être utile par des intonations de voix sèches et vives " NON " de lui éviter de faire n'importe où.

 

A l'age de 4/5 mois un chiot Dogue de Bordeaux peut être capable de demander pour ses besoins.

Même si il y a quelques accidents, le principe de propreté peut être acquis.

 

RESTER SEUL :

 

 

Déjà initié au détachement de sa mère, cette étape est indispensable lorsque le chiot Dogue de Bordeaux arrive dans son nouvel environnement.

 

 

Vous devez lui apprendre à être indépendant car un

isolement mal préparé peut créer un stress chez

votre chiot Dogue de Bordeaux.

 

 

 

Cela se traduira par des aboiements prolongés, par des dégâts divers (chaussures déchiquetées ...)

 

Pour cela, avant chacun de vos départs, ne le sollicitez pas, ne lui parlez pas, ignorer le ...

A votre retour ne manifestez pas trop de joie (je sais, c'est difficile) mais indispensable et c'est le meilleur moyen d’atténuer tout stress de votre chiot Dogue de Bordeaux.

Le Bouledogue Français :

 

 

 Origines          Caractère          Santé          Caractéristique

 

Savoir rester propre           Hygiène et Toilettage           Savoir rester seul

Vous souhaitez adopter un " Chiot bouledogue Français "

Un anti dépresseur naturel !!!!!

 

 

Petit chien à l'allure de Molosse avec un cœur gros comme ça.

Gai, vif, attentif, plein de qualité pour un petit bonhomme.

 

C'est la seule race originaire de Paris, apparue au milieu du 19e siècle.

 

Le bouledogue Français est un chien dit "à la mode". Je ne l'ai pas choisi pour être à la page...

 

Si j'ai décidé de l'élever c'est parce que je le trouve craquant, gai, gentil et très proche. J'essaye aussi, avec mes sélections d'accouplements, d'avoir des chiens équilibrés mentalement, et aussi, avec des aspects physiques qui me semblent importants pour le bien être de ces petites bouilles.

 

A savoir,  un nez pas trop aplati pour améliorer les qualités respiratoires et la bonne forme physique. Des rides, présentes mais pas trop abondantes, pour éviter des problèmes de peau. Une bonne ossature pas démesurée dans un sens ou dans l'autre car, bien que classé molosse, trop d'ossature nuit à ses articulations.

 

 

Sachez aussi que je mets tout mon cœur dans ce que je fais.  J’aime et chéris les petits êtres qui viennent au monde.(ils n’ont pas demandé à naître)

 

Origine du Bouledogue Français :

 

 

 

Apparu au milieu du 19e siècle, dans la région parisienne,

 

Le Bouledogue Français est la seule race originaire de Paris.

 

 

 Issus d'une longue et vieille lignée, les premiers Molosses apparurent

en Orient avec le molosse de Sumer.

 

 

Après différents croisements, un dogue de petite taille apparu, on l'appelait " Doguin ".

Il avait les oreilles tombantes.

 

Certains aristocrates voulant encore réduire sa taille et lui donner des oreilles droite l'on croisé avec des Bouledogues Anglais importés et des ratiers.

Le physique brachycéphale (qui a le crane court) fut accentué à l'aide du " Lillois ", petit chien du nord aujourd'hui disparu et issu du " Carlin ".

Le Bouledogue français était né !

 

A l'époque les bouledogue Français avaientt souvent les oreilles tombantes et l'usage était de leur tailler.

Le travail des éleveurs passionnés fit qu'a la fin du 19e siècle le standard imposa les oreilles droites.

 

Bouledogue vient de Bull-Dog (Bull en Anglais veut dire taureau)

 

Querelle de paternité entre Anglais et Français

     -  Les anglais estimant que ce chien vient de chez eux et que les Français non pas respecté son standard en lui transformant les           oreilles et le museau.

     -  Les Français estimant que ces transformations voulues sont de leur fait pour créer cette nouvelle variété.

 

Ce n'est qu'en 1902, voyant l’engouement pour cette variété,  que les Anglais fondèrent leur premier club de race.

En 1911 Ils reconnurent le standard de race " French Bulldogs ", le  Bouledogue Français.

 

Cette nouvelle race fut " utilisé " pour la chasse aux rongeurs et comme chien de compagnie.

 

-  Le Bouledogue Français fut prisé par les bouchers de Paris pour ces qualités de ratier tenace.

-  Il accompagnait les prostituées, auprès de qui son originalité séduisait les visiteurs.

-  Toulouse-Lautrec adora ces petits chiens Bouledogue Français effrontés,  amusants et doté d'une frimousse à faire craquer.

-  Peter, Bouledogue Français, fut photographié avec son maitre " Édouard VII "

-  Aux États-Unis, Joséphine Baker en fit un chien à la mode.

-  Il fut également la coqueluche de Mistinguett, Colette et Yves St Laurent.

 

Comme la plupart des chiens de race, les guerres mondiales eurent raison de sa notoriété.

Ce n'est qu'à partir de 1980 que l'on commence à en revoir régulièrement.

 

A partir de 1990, attirés par les gains, des pseudo éleveurs de Bouledogue Français commencèrent par des croisements douteux de mauvaises qualités (chien non LOF, donc pas conforme), à perdre les caractéristiques de la race.

On assiste alors à l’émergence chien " Type Bouledogue Français ", vendu bien sûr comme pur race, qui ne correspondent pas au standard et qui ont des tares génétiques.

 

Pour l'amélioration de la race, les éleveurs respectueux, retirent de la reproduction les chiots qui ne correspondent pas au standard ou qui ont des tares génétiques.

 

Caractère du Bouledogue Français :

 

Sous un physique de Molosse imposant, votre Bouledogue Français

 est un joyeux chien de compagnie.

 

 Véritable antidépresseur votre Bouledogue Français, par sa gaité,

 ses mimiques et ses grands yeux ronds vous transmettra tout

 l'amour que vous lui donnerez en retour.

 

 

Tous les amoureux de la race Bouledogue Français vous le dirons, " c'est bien plus qu'un chien ".

  

Son charme indéniable, son besoin de présence, son attachement, ses mimiques, vous ferons oublier les autres races de chiens.

Tendre, émotif, ses yeux ronds vous ferons fondre.

 

Votre Bouledogue Français adore les enfants.

Espiègle, il partage ses jeux avec plein d'entrain et d'enthousiasme !

 

Il adore votre Canapé .

A l'heure de la sieste, il s'installera sur vos genoux et peut rester calme une bonne partie de la journée.

Il aime son confort ...

 

Votre Bouledogue Français  a besoin d'éducation rigoureuse et ferme.

Il S'éduque mais ne se dresse pas !

 

Il a besoin de limites que vous devez lui inculquer de façon ferme " NON " sans pour cela le brusquer.

Têtu, votre Bouledogue Français testera vos limites. NE CÉDEZ PAS !

 

C'est un caractère dominant qui n'a pas la notion de sa petite taille par apport aux autres chiens.

Le rapport avec ses congénères est très bon.

 

Prudence tout de même dans la rue, car il fonce bille en tête et les autres chiens peuvent mal le prendre !

L'agressivité est rare chez le Bouledogue Français et est considéré comme une tare.

 

Amoureux exclusif, votre Bouledogue français peut être jaloux.

Il veillera attentivement sur sa gamelle, sans pour autant la finir de suite, mais gare aux congénères qui s'en approchent.

 

Chez moi, ils dorment souvent, l'un contre l’autre, avec mes chats d'élevage (Mau Egyptien, Bleu russe, Nébelung).

Ils s'entendent parfaitement et il est courant, pour la sieste, qu'ils s'installent ensemble sur mes genoux.

 

N'aboyant qu’occasionnellement, votre Bouledogue Français ne le fait que pour une bonne raison.

Il ne mord pas !

 

Les jeunes chiots Bouledogue Français, comme pour toute les races, ont tendance à mordiller.

Ça ne dure pas !

 

 

 Santé du Bouledogue Français :

 

 

 Comparativement à de nombreuses races, votre Bouledogue Français ne possède aucune tare génétique récurrente.

 

Il a une espérance de vie d'environ 12 ans.

  

Les bon éleveurs s'efforcent de rendre la race la plus saine possible

 d'un point de vue génétique.

Certains spécimens atteignent  15 à 17 ans.

 

 

 

Les problèmes respiratoires de certains sont ceux des Brachycéphales "qui a le crâne court", c'est pour cela que je sélectionne mes croisements pour éviter un nez trop court.

 

Le raccourcissement de la face entraine un allongement du voile du palais ainsi que des narines pincées.

je vais à l'encontre de la "mode", mais je préfère avoir des lignées saines.

 

Le stress, la chaleur et l'eau sont les trois ennemis du Bouledogue Français !

 

-  Vous ne devez jamais le laisser seul dans une voiture, même en cas de température moyenne.

 -  Les promenades par grosse chaleur sont à éviter.

 -  Le bouledogue ne sait pas nager et rares sont les spécimens qui font une brasse avec leur maître...

 

Du fait de son dos légèrement arrondi, le Bouledogue Français peut développer certains problèmes vertébraux.

 

Les différents croisements qui ont amené à créer le Bouledogue-Français, ont fait que sa colonne vertébrale a subit un effet de compression et d'épaississement des vertèbres.

 

Il faut être prudent avec les chiots Bouledogue Français qui par leur croissance deviennent rapidement lourd car les disques intervertébraux sont fragiles et sont sujets à un vieillissement précoce.

 

Si vous n'êtes pas prudent, cela peut leur provoquer des hernies discales.

Leurs cartilages (hanches, coudes ...) sont encore fragiles.

 

Il est primordial d'éviter tout saut avant l'âge adulte (canapé, lit, escalier ...) car cela risque, par la suite, de leur provoquer des problèmes.

 

Vous pouvez nettoyer les plis de sa peau à l'aide d'une lotion conseillée par votre vétérinaire.

Sa truffe peut être sèche, il suffit pour cela de la graisser avec un peu de vaseline.

 

Le Bouledogue Français est sujet à la Dystocie.

De ce fait, la naissance par voie naturelle est quasiment impossible.

 

Prudence :    Soyer vigilant si vous avez une femelle non stérilisée car la césarienne est  obligatoire !

Caractéristiques du Bouledogue Français :

 

 

Votre bouledogue Français est un Molossoïde de petite taille.

Tout en lui est court et ramassé. Sa tête est forte, large et carrée.

 

 

Votre Bouledogue Français possède un corps puissant, musclé, d'une grande ossature.

-  La peau de sa tête forme des rides et des plis presque symétriques.

-  Ses yeux sont grand, expressif et foncés.

-  Ses oreilles, attachées haut, sont portées droites et sont mobiles.

-  Ses membres sont bien d'aplomb, les postérieurs légèrement plus

    long que  les antérieurs.

-  Sa croupe s'en trouve plus relevée.

-  Sa queue est courte, attachée bas et naturellement amputée.

-  Son poil est serré, court, brillant et doux

 

 

 

Le poids de votre Bouledogue français ne doit pas être inférieur à 8 kg, ni supérieur à 14 kg.

Sa taille qui varie de 25 cm à 35 cm est proportionnelle à son poids.

 

 

Hygiène et toilettage du Bouledogue Français :

 

 

Votre Bouledogue Français, chien rustique dont le poil est court,

demande peu d'entretien.

 

Un gant de caoutchouc ou de crin

le débarrassera de tous ses poils morts.

 

 

 

-  Bains :

 

La fréquence de son bain est en général mensuel.

Cela dépend évidement de son mode de vie et de son activité.

Il existe des shampoings à Ph neutres adaptés à la peau de votre Bouledogue Français.

Ce type de shampoing adapté, contribuera à rendre son poil soyeux et brillant tout en préservant sa peau.

Habitué jeune aux bains, votre Bouledogue sera beaucoup plus maniable à l'avenir quand il aura pris du poids et de la force.

 

-  Rides de la face :

 

Il est important de nettoyer les plis du visage de votre Bouledogue Français avec du sérum physiologique et des lingettes appropriées.

Appliquez ensuite  de la vaseline ou de l'Homéoplasmine pour éviter l’inflammation (peau rouge et irritée)

Ces rides sont des nids à poussières et les allergies et irritations sont courantes à ces endroits .

 

-  Oreilles :

 

Les oreilles de votre Bouledogue Français demandent aussi beaucoup d'attention.

Elles sont dressées et se salissent facilement.

Si elles dégagent une odeur, verser dans l'oreille un produit vétérinaire adapté , puis massez là à la base pour décoller les impuretés du fond du conduit.

Votre Bouledogue Français secouera la tête pour évacuer se liquide et il ne vous restera plus qu'a nettoyer le pavillon avec des lingettes ou du coton.

Cette opération doit être réalisée régulièrement pour éviter les otites.

 

-  Griffes :

 

Occasionnellement, si l'activité de votre Bouledogue Français n'use pas suffisamment ses griffes, vous pouvez les lui couper.

Les griffes longues peuvent le gêner dans ses déplacements et sons désagréables pour vous (gare aux collants).

 

Il existe des coupe-ongles adaptée avec lesquels il ne faut qu'épointer la griffe.

Pour éviter de blesser votre Bouledogue, ne couper qu'après la matrice (+ 0.5 mm), bien visible sur les griffes claires.

Pour les griffes foncées ou la matrice est invisible, contentez vous de les épointer.

Pour la première fois, vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire, ou vous aider avec les différentes vidéos couramment en ligne sur internet. 

 

-  Yeux :

 

Si les pourtour des yeux de votre Bouledogue Français est blanc, vous pouvez enduire les plis du pourtour de l’œil avec de la vaseline.

Cette opération évitera les traces jaunes provoquées par les larmes.

Le nettoyage de ses yeux se fait, soit avec de l'Ocryl (Produit vétérinaire), soit avec du Dacryosérum (produit pharmaceutique).

Couramment, vous pouvez aussi utiliser du sérum physiologique pour enfant ou une compresse avec de l'eau tiède.

 

-  Truffe :

 

La vaseline, les produits hydratants pour lèvres, l'Homéoplasmine qui décongestionne nourrit et cicatrise, permettront à la truffe

de votre Bouledogue Français de ne pas se dessécher.

 

-  Coussinets :

 

Comme pour la truffe, en fonction des saisons, vous pouvez  réhydrater les coussinets de votre Bouledogue français avec de la vaseline.

 

-  Queue :

 

La morphologie de votre Bouledogue Français ne lui permet pas de se nettoyer tous seul.

La zone situé sous sa queue est propice à l'accumulation de saleté.

Entre ses bains, aider le en le nettoyant avec des lingettes et du sérum physiologique.

 

La propreté du Bouledogue Français :

 

 

 

A l'inverse du chat, le chiot de trois mois n'est généralement pas propre.

 

Pourtant, même s'il ne connait que peu de choses,

votre Bouledogue a déjà acquis des habitudes.

 

 

 

 

Il va chercher à faire ses besoins sur un support connu (celui qu'il rencontrait à l'élevage). Il recherchera des odeurs initiatives (traces d'urines et de fèces).

 

Vous devez guider ses dispositions naturelles et le récompenser à chaque succès.

 

Il faut repérer le comportement du chiot qui commence par une recherche olfactive du lieu d'émission.

Viens ensuite l'élimination et enfin la dernière phase qui se caractérise par une vérification olfactive de la trace laissée.

 

 

                      LA PUNITION est un processus aversif destiné à entraîner l’interruption d'une séquence naturelle comportementale                                                         qui risque de créer un blocage.

                     LA RÉCOMPENSE est un processus agréable destiné à renforcer la production d'une séquence comportementale.

 

Pour être efficace, cette récompense doit être donnée une fois la séquence complète achevée sous peine de voir le comportement amputé par la suite.

Cette récompense ne peut être différée, même de quelques instants.

Il est important, les premiers jours, de surveiller et d'appréhender le bon moment pour faire sortir votre Bouli.

 

Cela, en pratique, est très difficile à réaliser car l'on remarque, chez le chiot, que récompense et punition ne fonctionnent que par association avec un comportement.

 

Un chien puni quand il a fait sur le tapis, associera "punition et maitre".

Il modifiera son comportement et ira faire en l'absence dudit maitre.

Il est peu probable qu'il associe la punition au tapis.

 

A l'inverse en recherchant à reproduire le comportement qui entraine une récompense, il essayera d'impliquer son maitre et de faire ses besoins où il sera gratifié.

 

 

 - Les bonnes méthodes -

 

 Lors des premiers jours,le chiot Bouledogue Français doit mener un vie régulière.

Il fait à peu près toujours ses besoins au même moment.

 

Vous saurez rapidement repérer ces instants et sortir votre Bouledogue au moment opportun pour le conduire à l'endroit choisi facile à nettoyer.

Il est nécessaire que cet endroit ait été préalablement défini avec soin car, à l'avenir, il y retournera de lui même.

Il y retrouvera ses odeurs et là vous attendrez qu'il ait fini ses besoins pour le récompenser.

 

Pour votre bouledogue, cette sortie est un moment de plaisir. Il ne faut surtout pas rentrer immédiatement après ses déjections car il associera les besoins avec le retour et fera tout pour les retarder.

Quand votre chiot a compris qu'il devait se soulager dehors, votre travail n'est pas terminé car il faut maintenant lui apprendre le caniveau.

 

Bien sur, il faut s'armer de patience, mais le jeu en vaut la chandelle et votre boule est intelligent et comprendra très vite.

 

Pour ses premières fois à l'extérieur, votre chiot sera effrayé, il n'est pas habitué à la rue et cherche d'abord à l'explorer.

Il a besoin de trouver ses marques, des odeurs connues et il faut prendre son temps.

 

Je vous rappelle que la punition peut entrainer des inhibitions et de l'évitement.

Au contraire la récompense provoque une stimulation.

Cette récompense ne doit pas être néfaste! (Sucre ...)

Les grands discours sont incompréhensibles pour votre chiot, en revanche, un grand "c'est bien", une caresse douce et chaleureuse sont un vrai bonheur pour lui.

 

Le caractère dynamique de cet apprentissage est primordial. Vous devez être présent, dans les débuts, au côté de votre Bouli car si il est au fond du jardin la récompense sera différée et n'aura plus d'effet.

 

Il est bien sûr nécessaire de le sortir souvent car il ne peut pas se retenir longtemps au début.

Cela signifie qu'il est normal d'avoir "des oublis", et les accidents sont fréquents.

 

Pris sur le fait de chercher un coin "idéal" il est possible d’interrompre la séquence par

un  NON  ferme et de déplacer votre chiot à l'endroit propice.

Évitez la technique du papier journal dans la maison car votre chiot Bouledogue Français va s'habituer à ce lieu et il attendra de rentrer à la maison pour faire ses besoins.

 

En revanche,lorsque vous trouvez une souillure ou que vous arrivez en fin de séquence, surtout ne dite rien.

Changer votre Bouledogue Français de pièce pour ramasser car il pourrait chercher à jouer et finirait par associer les pipis au jeu ou croire, pour les fèces, que c'est une récompense pour vous !

 

Quand votre Bouledogue-Français commencera à être régulièrement propre il pourra être utile par des intonations de voix sèches et vives "NON" de lui éviter de faire n'importe où.

 

A l'age de 4/5 mois un chiot peut être capable de demander pour ses besoins.

Même si il y a quelques accidents, le principe de propreté peut être acquis.

Savoir Rester seul  :

 

 Déjà initié au détachement de sa mère, cette étape

est indispensable lorsque

 

le chiot arrive dans son nouvel environnement.

 

Vous devez lui apprendre à être indépendant car un isolement

mal préparé peut créer un stress chez votre chiot.

 

Cela se traduit par les rongements divers de sa caisse (plastic dur),

de toutes les parties en bois à sa portée (chaise, meubles,  portes ...), canapé, coussins, chaussures, etc ...

 

Pour éviter ces désagréments, avant chacun de vos départs, ne le sollicitez pas, ne lui parlez pas, ignorer le ...

 

A votre retour ne manifestez pas trop de joie (je sais, c'est difficile) mais indispensable.

 

 

C'est le meilleur moyen d’atténuer tout stress de votre chiot bouledogue-Français.

L'Affenpinscher :

 

Origines          Caractère          Santé           Caractéristique

 

Agility

 

Savoir rester propre          Hygiène et Toilettage          Savoir rester seul

Vous souhaitez adopter un " Chiot Affenpinscher  "

Presque entièrement disparue aujourd'hui, l'Affenpinscher a une tête simiesque

qui fait penser à certaines races de singes.

 

Singe,   Tamarin à main rousse

 

Ben,   mon mâle  Affenpinscher


 

 

Origine de l'Affenpinscher :

 

 Cette race de chiens originaire d'Allemagne est très ancienne.

On l'appelle également griffon singe.

 

Affen en Allemand signifie singe.

 

Au XVIIe siècle, les commerçants et fermiers Allemands "l'utilisent" pour ses formidables qualités de ratier.

 

 

Il protégeait les réserves de nourritures hivernale des fermiers en chassant allègrement les souris et rats.

 

L'Affenpinscher apparait régulièrement dans des œuvres d’illustres peintres à partir du XV° siècle.Gravures d'Albrecht Dûrer, de Hans Hoffmann, Huile de Jan Van Eyck "Le mariage d'Arnolfini", huile de Pierre-auguste Renoir "Le déjeuner des Canotiers".

 

Aujourd'hui c'est surtout un formidable chien de compagnie, plein de vie et de tendresse pour son maître.

Caractère de l'Affenpinscher :

 

  Votre Griffon Singe est un heureux mélange

d’exubérance et de sagesse.

 

Joli petit chien, idéal pour tenir compagnie, joueur et dynamique.

Il aime beaucoup faire le clown !!!

 

Parfaitement adapté à la vie en appartement,

son entretien est très aisé.

 

 

Très attaché et très attachant il est un excellent gardien.

 Tout comme le  Bouledogue Français, autre race de mon élevage, c'est une race qui saura vous charmer.

 

Amour de petit chien, sous ses sourcils en bataille, il cache des yeux à vous faire fondre.

 

 Votre Affenpinscher est simiesque jusque dans sa façon de faire.

Du haut de ces 25 à 30 cm, il vous observe, la tête penchée, sa truffe noire sous ses petites boules noires qui lui servent d'yeux.

 

Très intelligent, il vous étudie pour réagir en conséquence.

L'Affenpinscher possède une excellente capacité d'apprentissage.

 

Très souvent debout,sur ses pattes arrière, votre Affenpinscher assume très bien son surnom de Griffon Singe.

 

En cas de danger, Votre Afenpinscher devient très vite protecteur. Il est très attaché à sa famille.

Caractère dominant, il faut être prudent avec certains enfants un peu brusque car, sans méchanceté, l'Affenpinscher peut se rebiffer.  

 

Redoutable chasseur, la douceur, l'affection et le courage font partie de ses grandes qualités.

Les américains le surnomment "Petit voyou effronté", il n'a peur de rien.

 

Comment rester seul :

 

Déjà initié au détachement de sa mère, cette étape est indispensable lorsque le chiot Affenpinscher arrive dans son nouvel environnement.

 

Vous devez lui apprendre à être indépendant car un isolement mal préparé peut créer un stress chez votre chiot Affenpinscher.

 

 

Cela se traduira par des aboiements prolongés.

 

Pour cela, avant chacun de vos départs, ne le sollicitez pas, ne lui parlez pas, ignorer le ...

A votre retour ne manifestez pas trop de joie (je sais, c'est difficile) mais indispensable et c'est le meilleur moyen d’atténuer tout stress de votre chiot Affenpinscher.

 

La propreté de l'Affenpinscher :

 

A l'inverse du chat, le chiot de trois mois

n'est généralement pas propre.

 

Pourtant, même s'il ne connait que peu de choses,

votre Affenpinscher a déjà acquis des habitudes.

 

Il va chercher à faire ses besoins sur un support connu,

celui qu'il rencontrait à l'élevage.

 

 

 

Il recherchera des odeurs initiatives (traces d'urines et de fèces).

 

Vous devez guider ses dispositions naturelles et le récompenser à chaque succès.

 

Il faut repérer le comportement du chiot Affenpinscher qui commence par une recherche olfactive du lieu d'émission.

Viens ensuite l'élimination et enfin la dernière phase qui se caractérise par une vérification olfactive de la trace laissée.

 

 

                   LA PUNITION est un processus aversif destiné à entraîner l’interruption d'une séquence naturelle comportementale                                                          qui risque de créer un blocage.

 

                  LA RÉCOMPENSE est un processus agréable destiné à renforcer la production d'une séquence comportementale.

 

Pour être efficace, cette récompense doit être donnée une fois la séquence complète achevée sous peine de voir le comportement amputé par la suite.

Cette récompense ne peut être différée, même de quelques instants.

Il est important, les premiers jours, de surveiller et d'appréhender le bon moment pour faire sortir votre Affenpinscher.

 

Cela, en pratique, est très difficile à réaliser car l'on remarque, chez le chiot, que récompense et punition ne fonctionnent que par association avec un comportement.

 

Un chien puni quand il a fait sur le tapis, associera "punition et maitre".

Il modifiera son comportement et ira faire en l'absence dudit maitre.

Il est peu probable qu'il associe la punition au tapis.

 

A l'inverse en recherchant à reproduire le comportement qui entraine une récompense, il essayera d'impliquer son maitre et de faire ses besoins où il sera gratifié.

 

 

 - Les bonnes méthodes -

 

Lors des premiers jours,le chiot Affenpinscher doit mener un vie régulière.

Il fait à peu près toujours ses besoins au même moment.

 

Vous saurez rapidement repérer ces instants et sortir votre Affenpinscher au moment opportun pour le conduire à l'endroit choisi facile à nettoyer.

Il est nécessaire que cet endroit ait été préalablement défini avec soin car, à l'avenir, il y retournera de lui même.

Il y retrouvera ses odeurs et là vous attendrez qu'il ait fini ses besoins pour le récompenser.

 

Pour votre Affenpinscher, cette sortie est un moment de plaisir. Il ne faut surtout pas rentrer immédiatement après ses déjections car il associera les besoins avec le retour et fera tout pour les retarder.

Quand votre chiot Affenpinscher à compris qu'il devait se soulager dehors, votre travail n'est pas terminé car il faut maintenant lui apprendre le caniveau.

 

Bien sur, il faut s'armer de patience, mais le jeu en vaut la chandelle et votre Affenpinscher est intelligent et comprendra très vite.

 

Pour ses premières fois à l'extérieur, votre chiot Affenpinscher sera effrayé, il n'est pas habitué à la rue et cherche d'abord à l'explorer.

Il a besoin de trouver ses marques, des odeurs connues et il faut prendre son temps.

 

Je vous rappelle que que la punition peut entrainer des inhibitions et de l'évitement.

Au contraire la récompense provoque une stimulation.

Cette récompense ne doit pas être néfaste! (Sucre ...)

 

Les grands discours sont incompréhensibles pour votre chiot Affenpinscher, en revanche, un grand "c'est bien", une caresse douce et chaleureuse sont un vrai bonheur pour lui.

 

Le caractère dynamique de cet apprentissage est primordial. Vous devez être présent, dans les débuts, au côté de votre Affenpinscher car si il est au fond du jardin la récompense sera différée et n'aura plus d'effet.

 

Il est bien sûr nécessaire de le sortir souvent car il ne peut pas se retenir longtemps au début.

Cela signifie qu'il est normal d'avoir "des oublis", et les accidents sont fréquents.

 

Pris sur le fait de chercher un coin "idéal" il est possible d’interrompre la séquence par

un  " NON "  ferme et de déplacer votre chiot Affenpinscher à l'endroit propice.

Évitez la technique du papier journal dans la maison car votre chiot Affenpinscher va s'habituer à ce lieu et il attendra de rentrer à la maison pour faire ses besoins.

 

En revanche,lorsque vous trouvez une souillure ou que vous arrivez en fin de séquence, surtout ne dite rien.

Changer votre Affenpinscher de pièce pour ramasser car il pourrait chercher à jouer et finirait par associer les pipis au jeu ou croire, pour les fèces, que c'est une récompense pour vous !

 

Quand votre Affenpinscher commencera à être régulièrement propre il pourra être utile par des intonations de voix sèches et vives " NON " de lui éviter de faire n'importe où.

 

A l'age de 4/5 mois un chiot Affenpinscher peut être capable de demander pour ses besoins.

Même si il y a quelques accidents, le principe de propreté peut être acquis. 

 

Agility avec l'Affenpinscher :

 

Une passion qui commença en 1988 ...

Créée par des passionnés, l'Agility est un

sport ou vous évoluez avec votre Affenpinscher.

 

 

Sur des parcours d'obstacles élaborés et réfléchi,ces épreuves réglementées

par la (FCI)fédération Cynologique internationale

sont mises en place par des juges de la discipline.

 

 

 

- L'Agility signifie tous simplement agilité en Anglais.

 

- L'Agility, sport / jeux vous rapproche de votre Affenpinscher.

 

L'Agility est une discipline qui consiste à mette en valeur la souplesse et l'intelligence de votre Affenpinscher en lui faisant négocier divers obstacles.

 

Jeu éducatif et sportif il favorise sa bonne intégration dans la société.

 

Votre Affenpinscher et vous se trouvent associés pour arriver au bout d'un parcours avec un minimum de pénalité dans un temps défini par le juge.

 

C'est un sport d'adresse avant d'être un sport de vitesse.

N'utilisant que votre voix et votre gestuelle, sans laisse ni collier, c'est une discipline qui implique une excellente harmonie entre vous et votre Affenpinscher.

 

Il est donc nécessaire que votre Affenpinscher possède les bases élémentaires d'éducation et d’obéissance.

 

L'Agility complète parfaitement sont éducation en mélangeant plaisir et apprentissage.

 

En compétition, la précision et la vitesse deviennent importante car à égalité c'est la vitesse qui prime.

 

Ce sport s'adresse à plusieurs tranches d'ages :

 

-  Les "Jeunes conducteurs" (vos enfants jusqu’à 14 ans)

 

-  Les "Séniors" pour les plus de 14 ans

 

-  La "Classe Handi" avec 5 niveaux de Handicap.

 

Caractéristiques de l'Affenpinscher :

 


Race de chiens de petite taille,

votre Affenpinscher est solide et robuste.

 
Sa tête ronde est fortement bombée vers le haut.
Son museau est court, sa truffe et ses lèvres sont noires.

 
Sa mâchoire est prognathe et contient 42 dents.
Ses yeux sont très ouvert, ronds et foncés.

 
Sa queue est attachée haut, en sabre ou faucille.

Sa robe épaisse et rugueuse est  noire.

 

 
Sur sa tête, ses sourcils broussailleux, sa barbe imposante et sa moustache, donne un aspect simiesque.

Son nom " Affenpinscher " ou  " griffon singe " vient de là.
 
Votre Affenpinscher a une taille de 25 à 30 cm pour un poids de 4 à 6 kg pour la femelle comme pour le mâle.

Il a une démarche trottinante, très enjouée.

 

Hygiène et toilettage de l'Affenpinscher :

Brosser toutes les parties du corps de

votre Affenpinscher une fois par semaines.


Cela suffira à enlever les poils morts.

 

 
le démêlage qui permet d’éliminer les nœuds.
 le brossage pour retirer les poils morts.

 

Son poil dru n'en demandera pas plus.
il doit rester le plus naturel possible.

Les bains ne doivent se donner qu’occasionnellement quand les circonstances l'obligent.

Après le bains, il doit être séché convenablement.


Vous verrez que ces poils propres sont très statiques et gonflés.
Il faudra plusieurs jours pour que son allure hirsute naturelle revienne.

Ses oreilles doivent être nettoyées régulièrement et délicatement.
Le pourtour de ses yeux, avec ses sourcils en bataille, à besoin d'être régulièrement nettoyé.


Ses griffes s'usent en général toutes seules car c'est un chien plein de vie et très vif.

 

Santé de l'Affenpinscher :

 

Chien rustique et robuste, l'Affenpinscher n'a aucune maladie

grave qui caractérise sa race.

 

Son alimentation doit être de qualité car il peut être

sujet à des problèmes intestinaux.

 

Il a une espérance de vie de 15 ans.

 

 

 

Pendant ses périodes de mue il est conseillé de le brosser régulièrement.

 

CONSEILS :

 

L'Affenpischer aime se dépenser.

 Il est très prisé en Agility pour ses performances et sa facilité de compréhension.

 

Lors de vos promenade, n'hésitez pas à le faire courir, il adore ça.

Le Bulldog Anglais :

 

Origines          Caractère          Santé          Caractéristique

 

Savoir rester propre          Hygiène et toilettage          Savoir rester seul

Vous souhaitez adopter un "  Chiot Bulldog Anglais "

Sous sons aspect débonnaire, le Bulldog Anglais cache une souplesse et une vivacité surprenante.

 

Devenue, avec le temps très sociable, C'est un merveilleux compagnon fidèle et protecteur.

Il a l'air d'un gros pataud et sous son air patibulaire vous recouvrirez un caractère en or.

 

"  Retour sommaire "

 

 

Origines du Bulldog Anglais :

 

 

Le " Chien Taureau " : Traduction littérale du Bulldog-Anglais.

 

Originaire de Grande Bretagne, il est issu de croisement de

chiens de combat d'une férocité hors norme importés par les romains.

 

 

Il a la même origine que le " Dogue de Bordeaux ",

une de mes races fétiches.

L'apparition de ce type de chien dans les écrits remonte à 1066.

On les appelait : " Alaunt "

 

Au XIII° siècle les combats de chiens étaient en vogue, soit avec leurs congénères, soit avec d'autres animaux (Ours, Taureau ....)

Toujours à recherche de combattants hors norme, les organisateurs/parieurs créèrent, par croisement, le Bulldog-Anglais.

 

Une ossature et une musculature puissante avec énormément d'agilité.

Des formes rondes sans prises pour l'adversaire et une férocité inégalée en fait un combattant  redoutable.

 

A cette époque l'allure de cette race était complètement différente.

Plus haute sur patte, moins prognathe, son esthétique s'apparentait plus au Boxer.

 

En 1707 le nom " Bulldog " fit son apparition pour distinguer la variante de cette race aux " Mastiff "

 

A cette époque, la mentalité envers les animaux était vraiment différente.

Un chien devait être utile !

 

Il devait servir ou divertir (Chasse, gardiennage, guerre, combat ...)

Un chien que l'on élevait, que l'on nourrissait pour passer sa vie sur le canapé était impensable.

Les choses ont bien changé !

 

Dans l'ancien temps, les Anglais considéraient que la viande de Taureau était plus tendre quand il avait combattu.

 

La bourgeoisie, qui voyait d'un mauvais œil cette attraction de pauvres, l'église qui perdait ses fidèles, le dimanche, pour ces jeux d'argent eurent raison de cette barbarie.

Ces combats nommés " Bullbaiting " entre Chiens et Taureaux furent interdits en 1835.

 

La race inadaptée pour la compagnie faillie disparaitre jusqu’à ce que des éleveurs passionnés remanièrent son caractère et son aspect, pour en faire un chien sociable et équilibré.

 

Il est devenu aujourd'hui un modèle de chien de compagnie.

 

Le Bulldog Club apparait en 1875 et fut suivi par la création du premier standard de race écrite " Bulldog Anglais "